La huitième info-lettre/newsletter que le GIAA/apiDV a publiée à destination de ses membres, abonnés, bénévoles et donateurs pendant la période de confinement et le début de déconfinement liés à l’épidémie de Covid-19.

Bonjour à toutes et à tous,

Voilà, nous y sommes. Depuis lundi, la porte sur l’extérieur s’est entrouverte. Nous sommes de nouveau maîtres (ou presque) de nos déplacements, de nos amplitudes horaires. Mais rien n’est fini. Nos portes se rouvrent peu à peu, mais le couvercle sanitaire n’est pas encore retombé sur la maladie qui sévit encore.
Comme vous, je me réjouis de la perspective d’un retour à une vie normale, mais comme vous, je sais que nous devons rester extrêmement vigilants et prudents.
Nous ne devons pas considérer que le confinement et l’épidémie sont derrière nous. Ce serait une illusion dangereuse.
Il faut continuer à faire nôtres les gestes barrières, composer le plus sérieusement possible avec les mesures de distanciation sociale. A l’association, même si nous mettons tout en œuvre pour vous proposer au plus tôt l’ensemble de vos services dans les conditions habituelles d’usage, nous sommes vigilants et nous astreignons à suivre rigoureusement les mesures sanitaires préconisées.
Cela implique des effectifs réduits, des flux de production encore rallongés, moins de disponibilité qu’à l’accoutumée. Une lenteur qui, je le sais, parfois vous pèse. Mais je vous demande encore un peu de patience. Chaque jour, nous consolidons notre reprise. Vous pourrez le constater à la lecture de cette huitième lettre.
Nous continuons également d’ouvrir des chantiers de réflexion, des débats… Vous pourrez également le lire ci-dessous. La visibilité au quotidien des personnes handicapées de la vue, l’accessibilité de nos outils de travail, l’accès au monde du travail…Emparez-vous de ces sujets, faites-nous entendre votre voix. Si nous ne pouvons encore nous croiser, échangeons !
A la semaine prochaine !

Pierre Marragou
Président du GIAA/apiDV

Restons en contact …

Un numéro et une adresse courriel pour répondre à vos questions
Vous pouvez nous joindre au 01 47 34 30 00 ou par courriel : giaa chez giaa.org
Suivez-nous également sur les réseaux sociaux
Sur Facebook : https://www.facebook.com/GiaaParisFrance/
Sur Linkedin : https://www.linkedin.com/company/groupement-des-intellectuels-aveugles-ou-amblyopes/
Sur Linkedin (Club Emploi) : https://www.linkedin.com/in/club-emploi-giaa/

Enquête sur l’accessibilité des outils de télétravail aux personnes déficientes visuelles

Suite à la généralisation du télétravail dans le contexte du confinement, le GIAA/apiDV lance une enquête sur l’accessibilité des outils. Nous vous remercions d’accepter d’y participer.
Cette enquête s’adresse aux personnes déficientes visuelles exerçant une activité professionnelle.
Elle a été établie par le Club Emploi du GIAA/apiDV et la commission des techniques professionnelles (CTP) de l’association.

Les résultats seront présentés lors du forum du 6 novembre prochain organisé par le GIAA/apiDV, intitulé "numérique et pratiques innovantes au services des déficients visuels".

L’objectif de cette enquête est double :
- partager les bonnes pratiques
- faire remonter les situations d’inaccessibilité dans une logique constructive et militante.

Les résultats seront utilisés afin de plaider pour une meilleure prise en compte de nos besoins et in fine améliorer l’intégration des DV dans le monde professionnel.

Un grand merci par avance pour votre participation !

Pour compléter l’enquête, suivez ce lien : https://forms.gle/yG17Hqkpk7xMaBzB6
Comptez qu’il vous faudra une dizaine de minutes pour répondre à l’ensemble des questions.

Le déconfinement, nous en parlons encore …

Notre discussion sur le déconfinement continue et s’enrichit. Le forum que nous avons ouvert sur notre site la semaine dernière a reçu des première contributions qui témoignent de vos interrogations, vos craintes, mais également de votre volonté d’être actifs dans ce déconfinement qui sera avant tout ce que nous en ferons…

Pour continuer d’alimenter notre réflexion collective et vous inviter à y prendre part, voici une tribune signée par Hervé Rihal, administrateur du GIAA/apiDV, secrétaire général adjoint et responsable de la délégation Pays de Loire.

Les aveugles et malvoyants au temps du déconfinement par Hervé RIHAL, professeur émérite de droit public à l’Université d’Angers

Le Journal officiel de ce jour (12 mai 2020) révèle des « pépites » pour qui adore disséquer des textes et les soumettre à la critique. Dans ce domaine, l’article 14 du décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales pour faire face à l’épidémie de Covid 19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire « bat tous les records » car il est relativement incompréhensible, du moins si l’on tente de l’appliquer aux personnes aveugles et malvoyantes.
A première vue, si l’on peut ainsi s’exprimer, l’on doit être satisfaits car la liste de discussion de la CTP a fourmillé de mails sur le fait de savoir si nous devions ou non être munis d’attestations, compte tenu de circulaires et autres communiqués déposés sur des sites Internet sans la moindre valeur juridique. Cette fois, nous avons un article propre aux personnes handicapées (pardon en situation de handicap, pour employer un euphémisme à la mode), même si la secrétaire d’Etat en charge de cette question n’a pas signé le décret. Jugez-en plutôt.
Cet article 14 comporte deux alinéas.
L’alinéa 1 prévoit « Dès lors que par nature la distanciation physique n’est pas possible entre la personne en situation de handicap et la personne qui l’accompagne, cette dernière met en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ». Cela signifie donc que nous pourrions être guidés et ne serions pas obligés de respecter les mesures sanitaires (se moucher dans un mouchoir à usage unique, tousser dans son coude…) C’est déjà absurde et l’on voit bien que, même si nous pouvons bénéficier de cette mesure, elle est faite pour des personnes beaucoup plus gravement handicapées que nous. Enfin, appliquons la en omettant la fin, cela nous permettra d’être guidés si des volontaires se présentent.
Mais l’alinéa 2 est encore plus incompréhensible : « L’obligation du port du masque prévue au présent décret ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation qui mettent en œuvre les mesures sanitaires pour prévenir la propagation du virus ». Cela vise bien sûr les personnes atteintes d’un trouble autistiques ou polyhandicapées qui, sans doute, auront des difficultés à respecter les gestes barrière mais pourquoi ne pas le dire ? Prise à la lettre, cette disposition nous permettrait d’aller chez le médecin pour tenter d’obtenir un certificat en lui expliquant que le port du masque nous gêne pour nous diriger (ce qui est un peu vrai) ou encore pour savoir, si dans le métro ou le bus, l’eau de toilette ou la transpiration de notre voisin se situe à plus ou moins d’un mètre de nous !!!
Bref, à vouloir « communautariser » les personnes handicapées, on finit par ne plus rien y comprendre. N’hésitez pas à réagir à ces propos volontairement polémiques."

Le débat est ouvert, le forum est actif sur notre site à l’adresse suivante : 937

Du côté de notre kiosque adapté

Prochain envoi de CDs audio les vendredi 15 et lundi 18 mai

Nous informons les abonnés sur CDs des revues hebdomadaires Le Canard Enchaîné, Le Point et de La Sélection Hebdomadaire du Monde qu’un prochain envoi aura lieu le vendredi 15 mai. Un autre envoi pour des revues mensuelles est programmé le lundi 18 mai.
Si vous constatez des retards importants dans l’acheminement de vos revues, indiquez-le par mail à Frédéric Fournier, Coordinateur des productions Daisy : fred.fournier chez giaa.org

Réouverture partielle prochaine de la bibliothèque sonore – Adressez-nous vos listes de lecture.

La bibliothèque sonore de notre siège parisien reprend peu à peu ses activités. Deux bénévoles viennent en alternance répondre à vos besoins. Vous pouvez les joindre par téléphone le mardi et mercredi après-midi au 01 47 34 95 40.

Pour la sécurité de tous, nous vous conseillons de privilégier le système d’envoi de listes de souhaits. Vous êtes déjà plusieurs à le faire.

Repérez dans le catalogue en ligne du GIAA les ouvrages que vous souhaitez lire : catalogue.giaa.org Adressez-nous par email la liste de vos envies de lecture : contact.daisy chez giaa.org ou par courrier : GIAA/apiDV 5, avenue Daniel Lesueur – 75007 Paris Nous vous adresserons vos livres par voie postale. Pour ceux qui ne pourront faire autrement que de se déplacer, la bibliothèque sera accessible sur rendez-vous aux abonnés munis d’un masque. Pour connaître nos disponibilités et prendre un rendez-vous, écrivez-nous à contact.daisy chez giaa.org

Notre bibliothèque numérique continue de vous accueillir

Vous pouvez continuer de télécharger des ouvrages sur notre bibliothèque numérique : la BNFA que nous avons co-fondée et co-gérons avec Braillenet et l’Association suisse pour le Bien des Aveugles.
Pour lire malgré le confinement, suivez ce lien : www.bnfa.fr
En cas de souci pour vous connecter ou télécharger des ouvrages, vous pouvez contacter Braillenet au 01 85 09 12 12.

Redémarrage dans certaines délégations…

Nos délégations régionales qui ont maintenu autant que possible leurs activités et une permanence, reprennent, elles aussi, peu à peu un rythme habituel.

En Nouvelle-Aquitaine…

La délégation Nouvelle-Aquitaine est ouverte du lundi au jeudi de 8h30 à 16h. Le fonctionnement de la bibliothèque a repris son rythme normal avec deux permanences par semaine assurée par un/une bibliothécaire à la fois.
Des mesures ont été prises pour permettre à tous d’œuvrer dans les meilleures conditions possibles : mise à disposition de gel hydroalcoolique et de masques et de lingettes désinfectantes pour nettoyer le matériel en salle de transcription et à la bibliothèque.
Il est nécessaire de prendre rendez-vous, en amont, pour venir dans nos locaux. Mail : contact.aquitaine chez giaa.org - Téléphone : 05 56 31 48 48

Dans les Pays de Loire…

La délégation des Pays de la Loire reprend ses permanences, uniquement le mardi de 14 à 17 h.
Les lecteurs et abonnés qui souhaitent se déplacer doivent venir avec un masque et prendre rendez-vous au 02 41 86 13 25. Les autres peuvent demander des CD à ce même numéro.

Un déconfinement accessible

Nous nous efforçons de rendre accessible en temps réel les informations diffusées par le gouvernement quant à l’évolution de la situation sanitaire de notre pays et les différentes mesures énoncées pour le déconfinement.

Attestations pour l’usage des transports en commun en Ile de France aux heures de pointe

Depuis le 11 mai, une réglementation spécifique est prévue pour l’accès aux transports publics collectifs de la région Île-de-France. Compte tenu de l’affluence aux heures de pointe, cette réglementation vise à faire respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dites mesures barrières. Ainsi, entre 6h30 et 9h30 et entre 16h00 et 19h00 du lundi au vendredi hors jours fériés, cet accès est réservé aux personnes se déplaçant pour l’un des motifs suivants : trajets vers le lieu de travail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés, trajets vers l’établissement scolaire ou trajets pour se rendre à des examens ou des concours ; déplacements pour consultation de santé et soins spécialisés ; déplacements pour motif familial impérieux, assistance des personnes vulnérables ou accompagnement des personnes handicapées et garde d’enfants ; obligation de présentation par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ; convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ; missions d’intérêt général.
Les personnes souhaitant se déplacer au cours de ces tranches horaires pour ces motifs doivent se munir d’une auto-attestation leur permettant de justifier leur déplacement.
Cette attestation s’adresse également à ceux qui parmi vous sont autoentrepreneurs. Les salarié doivent faire établir par leur employeur un justificatif pour leurs déplacements professionnels.
A défaut de présentation de ces justificatifs, l’accès est refusé aux gares, bus rames de métro ou de RER, une contravention peut être dressée.

Les attestations dont vous avez besoin sont disponibles (dans un format accessible) sur le site de notre association à l’adresse suivante : 943

Un tuto pour des relations apaisées avec son masque…

Le masque est pour l’heure l’accessoire de la tendance printemps/été 2020. Tant que le Covid-19 nous imposera sa mode. Pas toujours évident pour nous autres Européens, moins habitués que nos cousins d’Asie à composer avec cet assemblage de textile et d’élastiques…
Rémi Valencia, membre du GIAA, malvoyant, et sa compagne Mathilde, ont fabriqué un tutoriel tout à fait intéressant pour s’affubler avec efficacité, rythme et pourquoi pas élégance, de ce compagnon des temps sanitaires contrariés. Donc avant de sortir le nez couvert et la bouche couverts, demandez nous un accès à cette vidéo : stephanie.zoccola chez giaa.org

Infos spéciales Covid-19

Réouverture progressive des MDPH

Les MDPH rouvrent progressivement leurs portes et de manière adaptée aux contextes locaux à compter de cette semaine. Un accueil téléphonique renforcé reste proposé.
Durant la période de confinement, les MDPH, comme tous les services publics, ont suspendu leur accueil physique et assuré la continuité de réponse par téléphone. Le Secrétariat d’Etat en charge des Personnes Handicapées indique que des rendez-vous doivent pouvoir être proposés pour les situations d’urgence ou nécessitant un accompagnement renforcé. C’est à chaque MDPH d’organiser son « plan de réouverture au public » et « d’informer les personnes en situation de handicap sur ses conditions d’accueil (date de reprise, horaires, prise de rendez-vous etc…) par tous les canaux possibles ».

Le gouvernement assure que les dispositifs d’accueil téléphonique « renforcés » et les modalités de réponse et d’accompagnement à distance seront maintenus durant toute la période de réouverture progressive..

La vie du GIAA / apiDV…

3e apéro Skype de de « Baisser les Barrières » - Section jeunes du GIAA-apiDV

C’est avec grand plaisir que nous vous convions à la 3e édition des apéros Skype façon « Baisser les Barrières » - section jeunes du GIAA/apiDV, le jeudi 14 mai à 18h00.
Nous discuterons notamment des questions que se posent les étudiants DV à propos du monde professionnel (intervention des membres du Club des Anciens de BLB) et d’accessibilité numérique (intervention de Martin – informaticien, Ancien de BLB).
Comme pour les fois précédentes, pour ceux qui souhaiteraient y assister pour la première fois, il suffit de me communiquer votre pseudo Skype à stagealternance chez baisserlesbarrieres.org.
Même adresse pour confirmer votre présence, merci. Nous vous attendons nombreuses et nombreux..

Une rencontre Skype avec les bénévoles de BLB.

Jusque-là nous avions préféré la conférence téléphonique pour réunir virtuellement les bénévoles de BLB, plus simple, rien à installer sur son téléphone ou son ordinateur, moins convivial, certes, car on ne se voit pas. Nécessité faisant loi, nous avons finalement convié les bénévoles pour un échange via Skype, car nous n’avions pas accès à la conférence téléphonique. Que dire, sinon que cela n’a pas été simple ?
Certains bénévoles ont décliné l’invitation car ils n’avaient pas Skype, d’autres ont eu des difficultés techniques pour l’installer, le son pour certains étaient distordus et nous devenions inaudibles et enfin les éternels soucis de ceux qui veulent rejoindre la conversation et n’y parviennent pas. Une participante nous parlait de Zoom qui selon elle est bien plus performant. Le problème est qu’avec la version gratuite, il faut se connecter à nouveau toutes les 40 minutes ce qui peut nuire à la fluidité des échanges. Un des informaticiens présents nous a proposé une alternative qui ne nécessite aucune installation logicielle : Jitsi meet.. Nous la testerons et vous tiendrons au courant.
Quoi qu’il en soit, c’était très sympa de se voir les uns et les autres, toujours pour un bavardage informel. Merci à notre « scanneuse » qui rencontre des difficultés avec un ouvrage récalcitrant sur lequel elle passe beaucoup d’heures pour un résultat médiocre et à nos correctrices à la fidélité inoxydable. Enfin, merci aux informaticiens toujours prompts à résoudre les difficultés techniques et grâce à qui le télétravail est possible ! Prochaine rencontre prévue le 19 mai prochain à 11 heures. Eh oui le déconfinement total ce n’est pas pour tout de suite !

Contacts Baisser les barrières - BLB Jeunes
Pour vos livres… Vous pouvez toujours contacter Florence Peter à cette adresse : livres chez baisserlesbarrieres.org
… pour vos stages et autres questions C’est Coralie Goltrant qui reste sur le pont à l’adresse habituelle : stagealternance chez baisserlesbarrieres.org

Le Club Emploi recrute des bénévoles…

Vous êtes déficient visuel… ou pas ?
Vous avez une riche expérience professionnelle ?
Vous avez envie d’en faire profiter des personnes déficientes visuelles en recherche d’emploi ou de repositionnement professionnel ?
Alors rejoignez-nous !
Vous intègrerez une équipe dynamique et riche de sa diversité, vous serez formés à notre méthodologie spécifique et adaptée qui a fait ses preuves depuis plus de 10 ans, vous mettrez vos compétences au service d’une belle cause : l’emploi des déficients visuels, encore trop souvent freiné par les stéréotypes.
Même pendant le confinement nous restons opérationnels : nous programmons une formation à distance très prochainement.
Vous souhaitez avoir plus d’informations pour réfléchir à une implication de votre part ? N’hésitez pas à nous contacter et à vous faire connaître : clubemploi chez giaa.org

Bons plans pour un confinement moins déplaisant

Des talents plein la maison… De la harpe celtique…

De la harpe celtique pour égayer le confinement…. Si vous n’êtes pas musicien dans un bagad ou voisin d’un bagad, vous admettrez que ce n’est pas banal, comme invitation… Eh bien, c’est ce que vous propose « Baisser les Barrières » - Section jeunes du GIAA/apiDV qui a le plaisir de vous offrir cette pause musicale par le truchement d’une étudiante en musicologie, Giulia, qui joue de la harpe.
Les bénévoles de la section accompagnent depuis près d’un an cette Italienne qui réside à Rome mais suit des cours à la Sorbonne par correspondance. Sans le travail de ces bénévoles cela serait tout à fait impossible !
Voici interprétée pour vous Margaret’s waltz, composée par le compositeur britannique Pat Shuldham-Shaw en 1959.
Pour vibrer façon celte, suivez ce lien : 944

Culture : podcasts et ressources choisis

Goldoni dans votre salon en audiodescription…

Voilà ce qui s’appelle un bon plan culturel débusqué par Inès Duhesme, notre responsable des activités culturelles : Les Rustres de Carlo Goldoni le dimanche 17 mai 2020 à 20h50, sur France 5 avec audiodescription.
Cette pièce, écrite en 1760 par Carlo Goldoni et ici mise en scène par Jean-Louis Benoît, est une satire de la bourgeoisie commerçante vénitienne. Elle raconte l’histoire de quatre vieillards austères et amis de toujours. Tandis qu’au dehors la folie du carnaval bat son plein, Lunardo passe avec Maurizio un accord matrimonial. Leurs enfants se marieront mais, conformément à la coutume, ils ne se découvriront que le jour des noces. Margarita, la femme de Lunardo, et Marina, la belle-sœur de Maurizio, jettent leur grain de sel dans cette belle combinaison. Elles autorisent le fiancé malgré lui, Filippetto, à rendre à sa promise inconnue une visite clandestine…

Et si dimanche, votre emploi du temps vous emmène loin de Venise et du théâtre, pas de problème, vous pourrez retrouver la pièce en replay à l’adresse suivante : https://www.france.tv/spectacles-et-culture/theatre-et-danse/toutes-les-videos/

Masterclasses pour oreilles curieuses…

France Culture, notre radio amie en temps normal, notre radio aimée en temps confinés, propose une série de 40 masterclasses avec des créateurs œuvrant dans tous les étages des arts. Comment créent-ils ? Quel rapport à leur œuvre ? A la vie ? Pour vous mettre en appétit, nous avons choisi l’un de vos auteurs vedettes, parmi les plus empruntées de notre bibliothèque : Amélie Nothomb. Pour passer une heure avec l’auteur à sa table de travail, découvrir qui est derrière le personnage fantasque de cet écrivain prolifique, installez-vous au premier rang de cette masterclass décapante en suivant ce lien : https://www.franceculture.fr/emissions/les-masterclasses/amelie-nothomb-les-mots-ont-un-pouvoir-devastateur-un-mot-vous-sauve-lautre-vous-tue